L’infertilité au UK

Coucou à tous,

Petit message rapide !

Je découvre peu à peu ce que signifie « infertilité » en Angleterre. Et bien ici, on parle surtout du coût des traitements. La santé est un business, la PMA aussi. Donc les cliniques font de la publicité, promeuvent leurs résultats etc. Assez déroutant d’un oeil extérieur.

Je fais aussi des rencontres et découvre que des femmes en souffrance n’ont encore jamais eu de rendez-vous chez un spécialiste pour faire un bilan. Des situations difficiles, en particulier pour les couples qui ne peuvent pas se payer les traitements (d’ailleurs bien plus onéreux qu’en France).

Il y a aussi un acharnement et une culpabilité exprimée par certains: tant qu’on peut payer, on peut faire des traitements. Et donc en cas d’échec, s’ajoute le « et si ». Et si j’avais encore fait une FIV de plus? C’est au patient de décider quand arrêter (enfin je pense quand même que les bons gynécos donnent leur avis..).

Je découvre qu’il se tient en ce moment une Semaine de l’Infertilité, clôturée par un grand salon de l’infertilité. Ca parle donc de l’infertilité. Ca c’est bien. Mais c’est aussi tabou.

Voici une vidéo que je viens de dégoter (en anglais of course). Je vous en raconterai plus très vite !

A bientôt



Catégories :Vivre l'infertilité au quotidien

Tags:, ,

5 réponses

  1. Merci de nous faire partager ces infos. C’est vrai qu’on oublie trop souvent à quel point le système de santé en France est avantageux …
    Ce doit être tellement dur de rajouter des limitations financières à un parcours d’infertilité … et là encore, l’injustice, finalement … 😦

  2. Je suis actuellement en parcours PMA en Angleterre, et je n’ai rien a payer, meme pas d’avance de frais. J’ai ete prise en charge au bout d’un an d’essai, sans aucun probleme…
    Alors, oui, c’est pas pareil dans tous les departements (ce qu’on appelle ici le postcode lottery), mais pour le moment (ca risque de changer dans les annees a venir), je nous trouve pas si mal places… En plus, a chaque fois que je vais a l’hopital, on nous propose de nouvelles etudes cliniques, donc je trouve que ca bouge pas mal en terme d’evolutions techniques…
    (apres, c’est sur que je sais ou demander, que je sais etre particulierement insistante, et je sais aussi ou me plaindre si ca n’avance pas, mais j’ai pas eu l’impression d’avoir eu beaucoup a m’en servir pour le moment…)

    • C’est une super nouvelle ! Tu dois bénéficier du fait d’être informée. Les personnes avec lesquelles j’ai parlées ne connaissaient rien au monde médical, elles étaient totalement perdues. Et oui le système public est une loterie, d’où le recours à des médecines privées très onéreuses.Je suis tombée hier soir sur une real TV assez exceptionnelle au sujet de l’infertilité justement. L’as tu vue?
      Je ne sais pas trop comment je suis passée à côté de ton blog que je découvre. Fais moi signe si besoin de parler, enfin si tu es à Londres. C’est vaste l’Angleterre ;-). Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :