Infertilité masculine: le premier autotest arrive en pharmacies

Okay… Je tombe sur ce titre d’article publié par BFM TV. Hein? Quoi? On va remplacer tous les tests de nos maris par ce truc?? Dingue. Et là je lis l’article. Ce test, déjà disponible à l’étranger, permet d’indiquer s’il y a un nombre suffisant de spermatozoïdes dans le sperme. Hum. Hum. Hum.

Résumons donc: Fertilité masculine = quantité suffisante de spermatozoïdes.

Vous suivez mon regard?

Certes, c’est un paramètre. Mais quand même. Titrer un article la dessus et proposer un test maison de l’infertilité avec cette seule mesure, je suis affligée. L’idée est bonne mais cela peut être tellement trompeur.

Je vois déjà les hommes récalcitrants du spermogramme faire ce test à la maison pour s’obstiner à dire qu’ils n’ont aucun problème. Déjà que chez certains gynécos le problème vient toujours au départ de la femme… On n’est pas sorti de l’auberge ! Que fait on des spermatozoïdes atypiques? de la mobilité? de la fragmentation de l’ADN etc??? Les faux positifs sont potentiellement trop nombreux.

Vous en pensez quoi?

A lire ici:

http://www.bfmtv.com/societe/le-premier-autotest-de-fertilite-pour-homme-arrive-en-pharmacies-862635.html

Source BFM TV Le SpermCheck Fertilité est déjà en vendre aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. - © Capture d'écran

Source BFM TV Le SpermCheck Fertilité est déjà en vendre aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. – © Capture d’écran



Catégories :A lire dans l'actu, La PMA EN PRATIQUE: nos questions

Tags:, ,

26 réponses

  1. Sincèrement, mon conjoint et moi sommes d accord pour dire que ça sert à rien au contraire. L infertilité est un sujet douloureux. Il y a deux cas à imaginer . Un homme dont la concentration est bonne mais la mobilité … est mauvaise. Il aura un test positif alors qu il y a un souci et ne consultera pas. Un homme dont la concentration est mauvaise se retrouvera seul face à son test sans pouvoir partager avec un médecin.

  2. Tout ça pour que les labos pharma s’en mettent encore plein les fouilles sur un sujet abordé à 1/4 (même pas à moitié). C’est ça qui me rend en rogne, se faire du fric ok, mais bordel leur test est complètement obsolète et incomplet

  3. Je serais curieuse de voir comment ils précisent les choses dans la notice !!!

  4. Je trouve ça déplorable. L’infertilité se diagnostique et se traite sérieusement, non avec un test qui va juste détecter la concentration de spermatozoïdes… et les atypiques, sans tête ou sans queue, on en fait quoi ? C’est pourtant une cause d’infertilité. Et puis, l’infertilité doit être prise en charge sérieusement, par un centre avec des personnes compétentes, souvent des psy, avec un suivi rigoureux des conseils, des gens pour répondre à nos questions… Bref, c’est de la MERDE !

  5. Ça a au moins l’avantage de faire parler de l’infertilité masculine, a nous qui savons d’expliquer les choses!

    Dans le magazine de la santé de mardi ils ont très bien parlé du truc, en mettant l’accent sur le fait que cela ne testai QUE la concentration des spermatozoïdes et que ce n’était donc en rien un test de fertilité, puisque la concentration n’est qu’un facteur… Et que le seul moyen de connaître sa fertilté pour un homme est le spermogramme.

  6. DE LA MERDE EN VENTE LIBRE !!!!!!

  7. Le reportage de bcp m’a fait bondir car ça commence par un titre accrocheur « ca va faire gagner du temps et bla-bla-bla » pour conclure en disant que rien ne remplace un spermo. Ce qui me gêne c’est tjs la même chose : ce que les fertiles vont pouvoir penser ou conclure à partir de ca. Heureusement pour moi au boulot en tout cas, pas un mot sur le sujet…

    • Dans le fond ça peut avoir un petit intérêt. Mais vu que c’est vendu comme LE test pour évaluer la fertilité, c’est bien trompeur. No comment…

      • Disons qu’on sort aussi les choses de leur contexte. Aux États Unis un spermo coute environ 80 usd , et on connaît leur politique en terme de santé : 100% pour leur pomme… donc l’auto test en premier recours à du sens la bas. Chez nous en revanche…

  8. ça résume parfaitement (je trouve) la méconnaissance du grand public sur le sujet et la grande nécessité de communiquer pour ne pas résumer ça à un test aussi basique et réducteur !

  9. Ni la premiere, ni la dernière… fois qu’on communique mal, biaise les termes, enrichisse les uns aux detriment d’autres mal informés… Business is business…

  10. Ouais ce n’est pas une révolution tout ça, je dirai même inutile vu que nos hommes peinent a aller faire leur spermo alors la ça va pas les motiver si le fameux test dit  » si si mon gars, tout est ok »

  11. On ne peut pas parler de révolution tant que l’importance d’un test pour les hommes n’est pas la même que pour les femmes !

  12. Oui, ce test peut vraiment prêter à confusion. Je me demande si c’est une bonne chose dans le sens ou ça peut faire croire qu’il n’y a aucun problème alors qu’il peut y en avoir un qui ne soit pas en rapport avec la quantité de spermatozoïdes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :