Accouchement Zen: Quelques Conseils !

Hello à toutes,

# Article parlant d’accouchement suite aux nombreuses demandes de Pmettes aujourd’hui enceintes#

Suite à vos demandes, je vous fais un petit résumé de ma préparation à l’accouchement, qui a cette fois été très utile. Souvenez-vous, il y a 3 ans, j’avais suivi une préparation théorique auprès de sage-femmes. C’est très utile pour un premier accouchement, car on apprend en quoi consiste un accouchement et aussi quelques techniques de relaxation (même si le jour J on fait en fait comme on le sent, et il y a des sage femmes sur place qui donnent plein de conseils).

L’accouchement 1 s’était très mal passé: long, douloureux et s’est fini en césarienne. La préparation n’en est pas l’unique raison bien sûr, mais je pense que si j’avais suivi quelques principes, j’aurais au moins souffert moins longtemps et qui sait la césarienne aurait pu être évitée.

Dans les 2 accouchements, le seul point commun a été qu’une fois la poche des eaux percée, la douleur est beaucoup plus forte. 7h de douleur niveau 10 pour le 1er accouchement avant péridurale, 45 minutes de douleur niveau 10 pour le second avant péridurale. Malheureusement, je crois qu’on ne peut rien faire pour éviter que la poche ne se rompe naturellement(?) Il n’y a donc qu’à prier pour qu’elle se rompe après la pose de péridurale ;-)). Vous pouvez constater que je ne suis pas une fervente partisane de l’accouchement naturel (!!!).

On peut par contre faire quelque chose pour aider le col à s’ouvrir et accélérer le travail.

Acupuncture:

La préparation commence un mois avant le terme, à raison d’une séance par semaine. Elle aide à « mâturer » le col et à faire descendre le bébé. Bien sûr, toujours aller chez un praticien de confiance. Durant mes premières séances, avant 39SA, mon acupuncteur n’a jamais cherché à accélérer les choses au delà du process physiologique. Par contre, j’ai accouché dans la nuit suivant la 3ème séance, et les contractions avaient commencé en pleine séance !!!

Homéopathie:

Toujours prendre les granules à distance des repas, cafés, thés, brossages de dents et éviter la menthe.

Prendre à partir d’un mois avant terme 3 granules 3 fois par jour de:

– Caulophyllum thalictroides 9ch

– Actae Racemosa 9ch:

Cela a pour but de faciliter le travail lors de l’accouchement et de « préparer » le terrain.

Périnée:

Vous verrez, après votre premier accouchement, vous entendrez tout le temps parler de votre périnée, partie assez inconnue du corps. C’est un muscle qu’il faut rééduquer après l’accouchement car il a été affaibli lors de la grossesse puis de l’épreuve de l’accouchement. La rééducation permet de prévenir des inconforts ultérieurs tels que les fuites urinaires…

Sur les conseils de FIV à Paris, il est recommandé de masser la zone les semaines précédant l’accouchement avec une huile spéciale. Il sera ainsi plus souple, ce qui peut limiter l’ampleur des épisiotomies. Par exemple: Féminaissance de la marque Pranarôm. Plein de tutos sont dispo sur youtube.

Ostéopathie:

En cas de problème mécanique, par exemple un bassin un peu étroit, l’ostéo est TRES utile. C’est mon cas. En une séance, mon ostéo a donné de la souplesse à mon bassin qui était trop rigide et bloqué d’un côté. Beaucoup de femmes accouchent sans problème sur un bassin « bloqué » mais quand il est un peu étroit, le bébé n’arrive pas à s’engager. Suite à la séance, j’ai eu 48h de douleurs assez fortes dans le bassin. Et ensuite, la différence physique a été nette: le bébé est descendu, il a pu se positionner correctement. Il commençait à s’engager, ce qui lors de la première grossesse n’a jamais été le cas. J’ai aussi vu quasi immédiatement qu’il s’était un tout petit peu élargi (pas d’inquiétude, tout se remet dans l’ordre très vite après l’accouchement!).

Une seule séance a donc permis au bébé de se positionner parfaitement et au bassin de lui ouvrir la voie.

Le Jour de l’accouchement, en début de travail:

Quand vous êtes sûre et certaine que ça y est c’est le jour J (pour moi c’était sur la table d’accouchement quand la sage femme me l’a dit (!) – je craignais un énième faux travail…), il faut prendre:

– Phosphorus 9ch: une dose complète

– Gelsemium 9ch: une dose complète

Cela doit accélérer le travail.

Ensuite dès la délivrance:

ALTERNER 3 granules de China 9ch et 3 granules d’Arnica 9ch toutes les heures le premier jour. Alterner ensuite toutes les 2h les jours suivants.

En cas de césarienne:

Ajouter à tout cela, Staphysagria 9ch 3 granules 3 fois par jour.

J’espère que cela pourra vous aider à vivre ce moment sereinement !

 

 



Catégories :A propos, Hors Sujet, Hygiène de Vie / Bio

Tags:,

10 réponses

  1. Merci Miss… très utile toutes ces infos !!

  2. oulala, c’est compliquééééééé toutes ces granules ! :p

  3. Intéressant toussa ! Bon, et tu penses que l’homéopathie qui fait retarder le travail mais sans douleur, ca existe ? Car ca m’arrangerait « lol » ! En tout cas, tout a été nickel pour ce second accouchement ! Des bises

  4. J’ai eu une césarienne en fin de travail aussi pour mon premier. Très mauvais souvenir (surtout d’avoir douillé tout ce temps pour rien!). Je ne suis pas enceinte mais je garde ton post en mémoire le jour où! Si je pouvais éviter une deuxième césarienne ce serait le top…..

  5. Juste un gros merci pour ces infos. Mon accouchement c’est tres bien passe’ et je pense que tes conseils ont beaucoup aide’. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :