Vivre La FIV (Et L’Attente…)

Avant de démarrer cet article, j’aimerais vous avertir que vous avez échappé de peu à mon humour bien lourd. Je voulais intituler l’article : FIVre la FIV (avec l’accent hérité de mon enfance alsacienne). Ouais ouais je sais c’est nul, j’ai honte, mais ça m’a fait rire, il en faut peu me direz-vous !

Bon, bref, revenons à nos moutons.

J’avais envie d’exprimer des sentiments, doutes, sensations que l’on peut FIVre (ouaiiiiis je l’ai placé) dans un parcours de FIV.

La FIV, comme la PMA en général, ou même l’adoption, est faite d’une composante essentielle: l’attente. Un protocole de FIV se décompose en plusieurs phases, plus ou moins actives, qui toutes ont ce même point commun. Je vous renvoie au chouette site FIV.fr pour réviser vos bases sur les différentes étapes d’une FIV.

Dans le brouillard de l'attente

Dans le brouillard de l’attente

En voici les principales qui me viennent à l’esprit:

Attendre le GO pour démarrer le protocole.

Attendre à chaque écho de voir l’évolution des follicules, de l’endomètre.

Attendre à chaque dosage la bonne évolution des follicules.

Attendre à la pharmacie sa énième commande.

Attendre au laboratoire qu’on appelle son petit numéro.

Attendre la consultation biologiste.

Attendre la consultation anesthésiste.

Attendre des résultats complémentaires. Stresser qu’une mauvaise nouvelle vienne perturber le parcours.

Attendre l’infirmière pour découvrir le « mode d’emploi » d’une nouvelle piqure, pas encore maîtrisée.

Attendre minuit: car c’est maintenant à minuit qu’il faut se piquer. Ben oui, c’est un protocole à heure fixe, qui peut se programmer selon l’heure de la ponction.

Attendre à la Clinique que l’on nous monte en chambre.

Attendre que l’infirmière nous explique la suite.

Attendre le brancardier pour aller en salle d’opération et en profiter pour regarder Télématin (on en vit des choses…)

Faire attendre le brancardier 2 minutes car il s’agit de s’administrer un suppo d’anti douleur, mais tout en la jouant discret. L’air naturel: « vous me laissez deux minutes? j’arrive! » et là le brancardier PMA qui répond, genre je ne sais absolument pas que vous devez mettre un suppo « oui pas de problème je vous attends ». On est GLAM ou on ne l’est pas.

Attendre d’arriver jusqu’à l’étage du bloc en tournoyant allongée sur le brancard, à regarder les lumières du plafond. Un vrai parc d’attractions ce brancard !

Attendre d’entrer au bloc et voir sortir la précédente patiente toute endormie. Flip. Voir son médecin arriver dire bonjour, avec des mots très rassurants.

Attendre l’injection de l’anesthésiant et POUF sombrer dans le sommeil.

Ne pas attendre la fin de l’opération vu que l’on sort tout d’un coup d’un black out, sans pour une fois n’avoir rien attendu ! Entendre immédiatement le résultat de la ponction.

Attendre de remonter en chambre, en papotant avec sa voisine de salle de réveil qui est en pleine hyper stimulation avec 19 ovocytes ponctionnés (le double de la moyenne). Et attendre de ne plus voir double (drôle d’effet secondaire temporaire de l’anesthésie!!!).

Attendre son petit déjeuner et son heure de sortie.

Attendre chez soi de ne plus avoir mal.

Attendre les premiers résultats à J+1: y a-t-il eu fécondation?

Attendre les résultats suivants à J+2: a-t-on des embryons qui tiennent la route?

Attendre éventuellement encore, selon les cas, 1 à 3 jours. De savoir si un transfert est possible ou mieux encore, une congélation d’un embryon surnuméraire.

Attendre le transfert, si tout va bien.

Attendre de dégonfler de son ventre de femme enceinte de cinq mois.

Attendre la prise de sang dans les FAMEUX DPO que nous connaissons toutes trop bien, quel que soit notre parcours.

(et malheureusement: trop souvent, attendre l’arrivée des règles pour recommencer encore et encore.)

Restons sur les sages paroles de notre grand ami Rabelais, pour se souvenir que cette attente peut nous amener le plus merveilleux des cadeaux. TOUT VIENT A POINT A QUI PEUT ATTENDRE. On espère qu’il ne nous a pas menti ce coquin!

Des bises

 

 

 

 

 



Catégories :Vivre l'infertilité au quotidien

Tags:, ,

32 réponses

  1. Ouf, j’ai eu peur! Au début, j’ai lu VIVE la FIV…

  2. T’as la télé ?! T’as la télé !!!!
    Ps : un ventre de femme enceinte de 5 mois ?! C’est degueulasse
    Pps : désolée, je decompense un peu, ça fait 11 mois que j’attends, juste le go…

  3. Ben moi ça m’a fait rire ton fivre la fiv (ouai jsuis bon public). C’est trop ça. Par contre: suppo??? Yukkk! Moi aussi ça me fait marrer d’etre baladée sur un brancard. Limite je leverai pas les bras en faisant « youhou »!!! La ponction, c’est mon moment préféré: fini l’attente du grossissement des fofo, fini les piqures. Maintenant, ce n’est plus sous notre controle.

    • Je t’imagine à fond sur le brancard, les pattes en l’air, hihi! Oui le suppo c’est de la Lamaline pour que tu n’aies pas de douleurs au réveil. C’est vrai que c’est un soulagement, presque tout est entre les mains de l’équipe médicale à partir de la ponction !

  4. Fivtre ! que d’attente…
    Tu penses qu’une fois que l’on en finit avec le parcours de l’attente on peut bannir ce mot de son vécu et vocabulaire ?
    Croire en Rabelais, c’est croire en l’avenir !
    Croisages.
    Bisous
    (PS : j’aimerai bien lire « et… attendre 9 mois » à la place de ce malheureusement trop souvent récurrent, je te le souhaite).

    • HIHIHI! tu as un humour aussi fin que le mien, Bounty ! Oui c’est vrai, l’attente peut continuer et peut être positive aussi… C’est dans ce cas le début de la « bonne attente ». Bisous et merci pour les croisages!

  5. Tellement vrai !!!! Bon courage. Bisous

  6. Whoouuu, quel humour décapant, y a pas à dire… ^^
    Bon, trêve de galéjades, l’attente y en a ras le bol moi je dis!! Et puis c’est pas comme a Noël où l’attente fait partie du plaisir du cadeau! Là on est même pas sûr qu’il y aura un cadeau à la fin.
    T’as la télé toi avant la ponction? La chaaaaance..
    Bisous bisous

  7. Ça me fait bien rire ton « fivre la fiv » j’imagine trop bien avec l’accent 🙂
    L’attente…t’as carrément bien résumer tout ça! Héé héé!! J’ai aussi la chance d’avoir la télé dans mon nouveau centre, mais le suppo????!!!!! Bien contente de pas l’avoir connu celui la!!!!
    Et comme Rabelais ne nous aurait pas menti, un jour on aura plus qu’à attendre 9 mois 🙂

  8. Tu as bien résumé cette attente longue et interminable à chaque étape de la FIV tant attendu non non on est pas sadomaso mdr ! Bon courage à toi !!!!

  9. J’aurais aussi bien rigolé avec le « FIVre ». Pourquoi le temps passe-t-il si lentement quand on attend?? Loi de la vexation universelle…
    C’est prévu quand ta pds?
    Bisous.

  10. Quand le bonheur se fait attendre… Bon courage, la bise

  11. C’est vrai qu’on attend beaucoup ! Et parfois ce sont les attentes les plus tenables qui paradoxalement me font hurler de colère… Perso, je n’ai pas eu le suppo mais le lavage à la Bétadine avec le flacon qui fait « prout » tout fort alors que tu es en chambre double et que l’autre couple est juste à côté de la salle de bain !
    Enfin, on savait tous pourquoi on était là, et puis on n’est plus à une humiliation près !
    Bon courage pour ces attentes !

  12. Tu m’as replongé dans ma première FIV (et unique) qui remonte à 2011. Que de souvenirs, cette attente, que d’espoir grandissant avec elle.
    J’attends avec toi et avec l’espoir qui est de mise.
    bises

  13. Ouais, toutes ces attentes me tuent. Sans oublier l’attente de pouvoir faire une autre fiv. Quand on est en don, ça se chiffre en mois.
    Bises.
    Lily.

  14. Moi j’adore l’accent Alsacien 🙂 chantant et tellement plus joli que son voisin, l’accent de la patrie de Patricia Kaas (quelques années en Moselle peut laisser des traces indélébiles).
    Il est très bien vu ton article.
    J’ai envie d’ajouter « MAIS attendre avec ses copines de galère, qui comprennent et soutiennent au quotidien ».
    Gros bisous

  15. Bonjour les filles,

    Etant une futur Fivette je peux me joindre à vous?

    Julie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :