Vouloir un Deuxième Enfant par la PMA

Le moment où l’on décide d’attaquer un nouveau traitement pour bébé numéro deux…

Les semaines suivant la naissance de Mini-Miss inFertility, Miss inFertility est restée sur une vague de bonheur, qui l’aveuglait totalement.  Elle avait une illusion, on peut même dire une conviction : Et si Miss inFertility n’était plus infertile ?* Ben oui franchement, vivre la PMA une fois, c’est déjà quelque chose, mais y retourner : naaaaaaan IMPOSSIBLE. Et si elle est arrivée à mettre au monde le plus beau des bébés, elle ne peut donc pas être infertile !! Y avait erreur sur toute la ligne !!

Après un accouchement, il y a un truc trop sympa qui s’appelle le retour de couches. Ce sont des saignements qui indiquent la reprise du cycle hormonal. Si on n’a pas de chance, on peut bien avoir 4 semaines de saignements post accouchement (suites de couches) puis enchaîner très rapidement sur un retour de couches. Ca fait donc beaucoup de sang tout ça !!

Le truc étrange, c’est que, même si vous n’avez pas de cycle naturellement et bien ce retour de couches lui vous l’aurez !! Encore un mystère dont on se serait bien passé (voir l’article le Mystère de la Chaise)… La sage femme qui a accompagné la rééducation post accouchement de Miss inFertility lui expliquait que tout ça est une sorte de package : l’accouchement inclut le retour de couches (c’est gratuit, rien à débourser). Mais ça ne veut absolument pas dire que votre système hormonal est BACK to normal. Que nenni.

Bien mal en prit Miss inFertility, en 2011, elle avait bien au fond d’elle l’espoir d’être « réparée » grâce à sa grossesse. Et puis à force d’entendre dire par les non-initiés qu’une aménorrhée primaire inexpliquée c’est forcément psychologique (voir l’article), on finit par y croire.

Deux mois après l’accouchement, lors du rendez-vous avec son gynéco « normal », elle en touche donc un mot. Et il dit que c’est possible, mais très peu probable. Il avait bien raison, pas de cycle dans les deux années qui ont suivi. Le traitement hormonal de substitution a de nouveau été son meilleur ami, évitant les bouffées de chaleur trop insupportables. On se contente de peu.

Début 2013, Miss inFertility décide d’appeler LE médecin spécialiste de l’infertilité en vue d’attaquer le traitement pour bébé deux. En anticipant les imprévus, les bilans à refaire, etc, elle prend une bonne marge. Très perturbant comme moment. C’est comme si le cerveau avait totalement chassé la partie « PMA » de sa partie consciente. Au moment d’appeler, toute l’angoisse resurgit. Tout ça on croit que c’est derrière nous, du passé. Maintenant nous sommes un couple normal, comme les autres. « REGARDEZ ! J’AI UNE FILLE ! ».

DSC_0658 - Version 2

Et là, non, GROSSE CLAQUE. Back to reality !!

Miss inFertility se souvient encore de ce premier rendez-vous de retour à la case patient, où se sont mêlés une joie réelle de revoir l’équipe et un sentiment de déjà vu. Cela nous renvoie violemment à notre vie d’avant, lorsque nous ne savions pas si un jour nous pourrions être maman. Elle se retrouve marcher dans la rue, à refaire un chemin qu’elle a fait tellement de fois la boule au ventre deux ans auparavant. Tout est pareil, rien n’a changé, et pourtant tout est si différent désormais (voir l’article). Cette équipe, c’est presque de la famille. C’est un peu comme revoir un cousin éloigné avec qui on aurait de merveilleux souvenirs. Oui oui le cerveau est fou, il oublie le pire…

Donc voilà, le retour à la case patient est une grande claque qui fait resurgir tout ce que nous avions enfoui au plus profond de nous. La société veut que nous soyons parents, une fois que nous le sommes, nous sommes dans la norme, au moins en apparence.

Même si tout est différent quand on a déjà un enfant, le combat continue.

* Nous verrons plus tard que cette question peut réellement être posée, pour Miss inFertility en tout cas.



Catégories :La PMA EN PRATIQUE: nos questions, Les INCONTOURNABLES

Tags:, , , , ,

16 réponses

  1. J’aime ta dernière phrase. Bon courage pour le démarrage de bébé 2. On n’est même pas « enceinte » qu’on y pense déjà. Je ne sais pas combien de temps après un accouchement c’est possible de retourner en PMA, mais on y retournera fissa. Mais alors, j’imagine, dans mes rêves, qu’après les piqûres, que mes larmes, je pourrai les sécher dans le creux du cou de mon enfant.
    Là c’est la peluche lapin et sieur biquet qui prennent 😉

  2. Oui, très jolie phrase. J’imagine en effet qu’avec déjà un enfant, on le vit différemment, mais dans tous les cas c’est très difficile car c’est toute notre projet de famille qui est concerné, et les phrases « t’en as déjà un » doivent pas être plus agréables que « arrête d’y penser ». Bon courage pour ta rentrée des classes alors 🙂

    • Merci miss Kangourou ! Le projet bébé deux a démarré en mai :-). Ce qui est étrange, c’est que comme tu as déjà un enfant, les gens n’imaginent pas que tu puisses avoir un problème de santé. Et donc ils demandent directement: « et le 2ème c’est pour quand »? Donc les phrases du genre, « ah non 3 ans d’écart c’est trop », ça fait juste bouillir….

  3. Courage à toi, je suppose que même quand on en a un, l’envie du deuxième nous pousse à tout recommencer et à tout appréhender peut être différent mais l’envie étant la, ça ne doit être simple. On est quand même dans une société qui ne fait que de juger, de faire des remarques plus ou moins désobligeantes. Genre dans mon cas à 34 ans, quoi tu n’as pas d’enfants comment ça se fait ? Tu attend quoi ? Tu n’en veux pas ? Mais personne va s’imaginer que tu peux avoir des soucis. Je crois que le pire c’est dépêche à ton âge l’horloge biologique tourne, on me l’a fait qu’une fois mais j’ai eu envie de baffer la personne ! Et quand tu en as un ce sont les : il ne faut pas qu’un enfant,il deviendra égoïste… Il en faut deux pour faire comme tout le monde puis comme tu le dis pas plus de trois ans d’écart… Bref pour dire que dans l’un des cas on est toujours jugés !!! Je pense qu’on oublie pas le parcours pma et que d’y retourner ça doit tout faire ressortir…

  4. J’espere que tu auras vite ton petit 2ième .. Je comprends que ca doit etre dur d’y retourner mais c’est pour la bonne cause!!!

  5. C’est marrant on en parlait chéri et moi hier. Du fait de retourner en pma en étant déjà parents. ( ça ne sera pas notre cas mais ça coûte rien de parler ^^) chéri me disait que pour lui, il gênerait la chose différemment, vuqu’il serait déjà papa. Il pense qu’il y aurait moins de pression… j’avoue que je suis restée dubitative ^^

    • … pour ma part en finir avec la pma est un vrai soulagement. .. j’admire ton courage 😉 jete souhaite bcp de réussite

      • C’est adorable, ça me touche :-). Je ne pensais pas non plus pouvoir repartir un jour dans un nouveau traitement. Il faut croire que le temps fait bien les choses… Oui je trouve qu’il y a en effet beaucoup moins de pression. J’ai très envie d’un deuxième enfant, mais ce n’est plus un besoin fondamental comme pour le premier. On est moins prêt à tout sacrifier car ce n’est plus la priorité. La priorité c’est de bien de s’occuper de notre petit trésor de 2ans (bientôt et demi). Gros bisous

  6. On va se tenir les pouces hein 😉 . Comme je te comprends en tout cas ! Pareil ici on a anticipé on s y est pris tôt (dès le 9eme mois après l accouchement …. j ai tjrs su que j e voulais plrs enfants…. et ce sentiment s est renforcé depuis que je suis maman !! On a imaginé que ça pourrait être difficile (et le moins que l puisse dire c est que ça l est !!!) Mais évidemment je rêvais aussi du bb2 miracle… arrivé sans traitement…. naïve que je suis…

  7. Malgré des débuts difficiles et le fait que je ne sais pas si j’aurai la chance d’avoir un jour un enfant, je rêve toujours de ma famille nombreuse. Quand le doc me dit qu’on va tout faire pour que nous puissions avoir un enfant, dans ma tête je me dis que j’en veux au moins 2. Cette naïveté me passera-t-elle?
    Tout ça pour dire que je te souhaite de tout coeur que ce retour en PMA soit couronné de succès 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :